Candidature / Inscription
Occitanie Invest

Occitanie Invest

Les rencontres investisseurs/entreprises en Occitanie Accueil
Toulouse Diagora Labège
Menu

Occitanie Invest 2019 : Safe Connect Systems optimise le câblage des réseaux électroniques

21.11.2019

La jeune pousse a conçu la technologie électronique de pointe « EtherFly », qui permet aux réseaux Ethernet à l’architecture distribuée d’accroître l’efficacité et la sûreté des véhicules et des usines, en synchronisant l’action des équipements sans logiciel.

 

 

Fiche d’identité
Année de création : 2016
7 collaborateurs et 2 fondateurs
Basée à Toulouse

Fondée il y a trois ans à Toulouse par son président Jean-Pierre Carsalade, ancien directeur commercial de CS Group, et Bruno Monsuez, enseignant chercheur à l’Ecole nationale supérieure de techniques avancées, Safe Connect Systems a conçu la technologie de pointe « EtherFly » qui permet aux réseaux Ethernet à l’architecture distribuée d’accroître l’efficacité et la sûreté des véhicules ou des usines. L’architecture distribuée avec des sous-réseaux Ethernet diminue le câblage – qui augmente avec le développement de l’électronique – tout en faisant passer au moins 10 gigabits de données à la seconde sur des câbles et des connecteurs standards.

Mais il est compliqué de synchroniser les actions entre de nombreux équipements. Safe Connect Systems ajoute une couche d’électronique pour assurer lla synchronisation temporelle sans logiciel, en utilisant le code VHDL (VHSIC hardware description language) pour programmer une partie physique des composants FPGA. « Nous sommes les seuls à présenter cette technologie sans logiciel, explique Jean-Pierre Carsalade. Nous combinons un haut niveau de sécurité de fonctionnement, certifiable pour les avions, avec des performances élevées. » 

Safe Connect Systems travaille sur plusieurs applications aéronautiques avec Safran, notamment une pour le contrôle des moteurs qui est en cours de développement et qui devrait être certifiée prochainement pour voler d’ici à deux ans. Il développe aussi un prototype avec Intel pour commander les machines d’usinage complexes qui ont beaucoup de moteurs à synchroniser.

La jeune pousse, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 530 000 euros en 2018, veut lever 1 million pour industrialiser sa technologie, développer sa clientèle et recruter 15 personnes en deux ans, dont 8 ingénieurs.

ffly4u, ancien lauréat Occitanie Invest

" Il est difficile d’attirer les fonds d’investissement parisiens en région. Pourtant, chaque année, c’est ce que réussit à faire AD’OCC en organisant Occitanie Invest ! Le résultat est probant. En juin 2019, nous avons levé 1,2 M€. Occitanie Invest est… "

Lire le témoignage
Uwinloc, ancien lauréat Occitanie Invest

" Occitanie Invest a été très bénéfique pour nous sur plusieurs aspects, et d’abord sur la partie coaching, car je n’avais jamais eu à solliciter des investisseurs auparavant. C’est très important de connaître les attentes des fonds d’investissement, de savoir présenter… "

Lire le témoignage
Edison Ways, ancien lauréat Occitanie Invest

" Le dispositif mis en place par AD’OCC nous a paru essentiel pour nous préparer aux rendez-vous avec les investisseurs institutionnels, analysent deux des cofondateurs, Stéphane Michel et Jean-Jacques Carrillo. Nous avons eu une dizaine de rencontres, c’est intense, il faut… "

Lire le témoignage
InteropSys, ancien lauréat Occitanie Invest

" C’est une expérience très enrichissante. Nous avons bénéficié d’un vrai accompagnement, notamment pour construire notre pitch. Élaborer un discours structuré, être clair en 5 minutes, cela demande de se poser les bonnes questions sur sa stratégie. Le coaching a joué… "

Lire le témoignage
Témoignage précédent Témoignage suivant